Posts from the ‘Martinique’ Category

Prix Sacem Martinique 2011:les lauréats en videos !

Le palmarès 2011 de la 21è édition des Prix Sacem de la Martinique est tombé, lors de la cérémonie présidée par la chanteuse Jocelyne Béroard, le 09 avril dernier, à l’Atrium de Fort-de-France.

Catégorie musique traditionnelle

Kolo Barst

Tè péyi – Kolo Barst (BIDIM GRÂCE)

Catégorie Modern Jazz/Recherche

Dolor Ravi

San ou – Dolor Ravi (FOYAL BLUES)

Catégorie Musique instrumentale

Gilles Rosine

Yon’a lot – Gilles Rosine (MADIN’EXTENSION)

Kintam – Ronald Tulle (Les Notes de l’âme)

Catégorie Musique spirituelle

José Versol

T’aimer seulement t’aimer – José Versol (Ta douce voix de ANNA TEKO)

Catégorie Reggae dance hall

Kalash et Lieutenant

Pran pié –  Lieutenant et Hervé Barclay (KALASH)

Catégorie Zouk

Gilles Voyer et Tony Chasseur

Lésé mwen di – Tony Chasseur et Gilles Voyer (GILTONY’K)

Catégorie Performance vocale féminine

Goldee

Goldee – Je t’aime mais… (LE MOI DE MAY)

Catégorie Performance vocale masculine

Ralph Thamar

Ralph Thamar – Anfans (PEP’LA de MALAVOI & RALPH THAMAR)

Révélation de l’année :

E.Sy Kennenga

Yonn’-E.sy Kennenga (EK TRIP)

Catégorie auteur

Rosetta Varasse

Rosetta Varasse – La terre m’a donné ( ZIGUINOT)

Catégorie compositeur

Yohann Guglielmetti

Yohann Guglielmetti – Danm Danmié (DANM DANMIE)

Catégorie Clip

Kris Burton

Trêve de bavardage – Chris Burton (INTEMPORELLE d’ORLANE)

Prix spécial Guyane : Henri Placide

Prix spécial Guadeloupe : Guilou

//////////////

Koko Barst  – Tè Peyi 

Gilles Rosine –Yonn a lot

Ronald Tulle – 

José Versol (Ana Teko) – T’aimer seulement t’aimer

Kalash feat Lieutenant – Pran Pié

GilTony’K – Lessé mwen di...

Goldee – Je t’aime mais…

E’sy Kennenga – Yonn’ 

Ralph Thamar

Réalisation Chris Burton 

Rétrospective Carnavals 2011 : Ambiance carnaval Martinique

D’abord honneur à celui qui a fait le buzz sur le net pendant toute cette période carnavalesque, l’extravagant et non moins excellentissime Bobbi…ou Karlousma selon les intimes!

************

Carnaval des enfants-sortie des écoles maternelles et primaires

Mardi Gras

Mercredi des Cendres

Vaval est brûlé, sous les cris des pleureuses, il renaîtra de ses cendres l’année prochaine

Voir aussi : Histoire et tradition du carnaval aux Antilles Françaises

La basse groovy de Chyco Simeon

Le bassiste antillais, au groove antillais mâtiné de funk et de hip-hop, nous revient avec un tout nouvel opus, Ozanam, du nom d’un quartier martiniquais dont il est issu. C’est son 3ème album, après « Finally »(2004) et surtout « Roots Mwen » (2006) sur lequel son idole, Marcus Miller lui-même, n’a pas tari d’éloges :

« Cet album est un beau mélange de funk urbain / jazz et rythmes des Caraïbes françaises. J’ai rencontré Chyco il ya quelques années et, à ce moment-là, il m’a dit qu’il était à la recherche d’un son personnel, un son qui reflète son monde, ses racines. Je pense que, avec cet enregistrement, il a beaucoup réussi. « 

Marcus Miller

Lire sa bio : ici

Lire son interview sur Afrik.com

Site officiel : chycobass.com/fr/

Le myspace de Chyco Siméon

////////////

Une saison chez Césaire : le théâtre d’Aimé Césaire aux Déchargeurs

« Une saison chez Césaire » , organisée dans le cadre de 2011 année des outre-mer. est l’occasion de découvrir la parole d’Aimé CESAIRE, dans un spectacle où poésie, théâtre et politique se trouvent confondus et portés par des musiciens et comédiens d’Afrique, d’Haïti et de La Martinique.

Conçue par Michèle Césaire, fille, dramaturge et directrice du théâtre Aimé Césaire à Fort-de-France et mis en scène par Rudy Rupaire, « Une saison chez Césaire »  rappelle que le combat pour la reconnaissance de la culture de l’homme noir est toujours à mener et d’actualité.

«Une  saison»,  pour goûter le temps d’une  allusion,  les  différents parfums d’humanité, de rébellion et de questions lucides qui nervurent le théâtre d’Aimé Césaire. Pour donner à l’entendement les fulgurances d’une colère jamais lasse face à la négation flagrante, sans vergogne et continue des droits fondamentaux de l’être humain qui semblent en effet, de nos jours plus que jamais, réduits à l’état de vieux squelettes en poudre, dans un placard.Une saison pour rappeler par touches brèves quelques pans notoires de l’histoire des peuples noirs des XIXe et XXe siècle. Nommer les erreurs et les horreurs connues, afin qu’elles ne soient plus commises.Une saison aussi pour prendre l’intelligence de rire, pour mieux questionner les situations que le texte de pièces comme Et les chiens se taisaient, La tragédie du roi Christophe, Une saison au Congo, Une tempête livrent à nos consciences.Et quand même, pour arroser et faire germer l’idée d’une vraie saison de théâtre qui permette aux enfants du théâtre de Martinique de représenter en intégralité chacune de ces pièces de notre répertoire. Pour donner à voir et imaginer Et quand les chiens se taisaient, les cicatrices de La tragédie du roi Christophe, ou bien le visionnaire d’Une saison au Congo en cette année du cinquantenaire des indépendances africaines, dans ce monde globalisé et peut être aussi où en sont nos identités dans  «Une tempête» comme celle que nous vivons aujourd’hui ?Sûrement pour suggérer, citer quelques lignes de force pour bâtir demain !Certainement pour l’urgent, le vibrant appel à l’imagination qu’il y a dans le théâtre d’Aimé Césaire.Il faut bien commencer par imaginer le changement pour qu’il se mue en idée, puis en une forêt de possibles !

Ruddy Sylaire

 

//////////////////

Du 01 mars au 09 avril 2011 à 21h45.

Avec Astrid Mercier, Eric Delor, Gladys Arnaud, Jean-Bernard Ekam-Dick, Ruddy Sylaire

Les Déchargeurs 3, rue des Déchargeurs 75001 Paris  – Métro Châtelet / sortie rue de Rivoli côté n° pairs

Salle Vicky Messica  – Durée 1h10Réservations au 0892 70 12 28 (0,34 €/mn)

www.lesdechargeurs.fr

 

L’outremer français à l’honneur au Festival des Banlieues Bleues 2011

La 28ème édition du Festival Banlieues Bleues se déroulera du 11 mars au 08 avril 2011, dans 14 villes de la Seine Saint-Denis et dans la ville de Gonesse, dans le Val d’Oise. 2011 étant l’Année des Outremer Français, plusieurs artistes de la Caraïbe notamment font partie de la programmation de ce festival.

Pour le programme détaillé avec les textes de présentations, rendez-vous sur www.banlieuesbleues.org
—————————————————————

ven 11 mars 20h30, Saint-Ouen, Espace 1789

Gato Loco /Etats-Unis INEDIT
Un mystérieux band new-yorkais complètement marteau, véritable pépite musicale lovée dans un bel écrin latin.

+ Jacques Schwarz-Bart  »Jazz-racines Haïti »
/France, Etats-Unis, Haïti, Serbie CREATION
Le saxophoniste guadeloupéen de New York convoque les esprits frappeurs d’Haïti et les racines vaudou du jazz.

Dans le cadre de 2011 Année des Outre-Mer


—————————————————————

ven 18 mars 20h30 , Villepinte, Espaces V

Christian Laviso trio /France
Ce guitariste hors-norme laboure les profonds sillons du Ka guadeloupéen et fertilise un jazz 100 % original.

+ Dédé Saint-Prix  »A Van Van » /France
Renaissance du groupe culte de l’incontournable chanteur-flûtiste-percussionniste de la musique antillaise.

Dans le cadre de 2011 Année des Outre-Mer


—————————————————————

dim 27 mars 16h, Pantin, Salle Jacques Brel

BAL CREOLE OUTRE-MER
Négoce & Signature /France
Un p’tit bal créole ? Quand ce grand personnage du quadrille vous invite à danser, il n’y a pas à négocier…

+ Ti-Coca & Wanga-Nègès /Haïti
Les plus flamboyants ambassadeurs de la musique troubadour d’Haïti, emmenés par un envoûtant sorcier du chant.

Dans le cadre de 2011 Année des Outre-Mer

(après les titres des infos)


—————————————————————

jeu 31 mars 20h30 Pierrefitte-sur-Seine, La Maison du peuple

Caratini Jazz Ensemble & Alain-Jean Marie, invité Roger Raspail  »Chofé Biguine La » /France
Deux amis de 30 ans célèbrent en grand orchestre les liaisons heureuses de la biguine martiniquaise et du jazz.

Dans le cadre de 2011 Année des Outre-Mer


—————————————————————

Joel Jaccoulet, le découvreur de talents


Homme de l’ombre, Joel Jaccoulet n’en est pas pour autant homme de paille.

Auteur, compositeur il a écrit pour nombre d’artistes (Jocelyne Béroard, Perle Lama, Willy Salcedo etc), mais c’est comme producteur que le Martiniquais assure le plus. A croire qu’il a l’ouïe fine comme dénicheur de talents, jugez en plutôt, c’est lui le producteur de : Goldee, Stevy Mahy,Inès,Victor O,Mike Ibrahim,E’sy Kanenga…bref, le meilleur crew du moment !

Duos du soleil

Sa carrière débute par deux compilations de choc, les fameux  « Duos du soleil« , dont sont extraits les deux titres phares :

Lombraj en pié mango, duo entre Jocelyne Béroard et Chris Combette sur Duos du soleil

Lova Gyal, duo entre Lord Kossity et Lynnsha sur Duos du soleil 2

B-Caribbean

En 2005 il réapparaît avec la compilation B-Caribbean plus axée, comme son nom l’indique sur les sons de la Caraibe, reggae, dancehall, RnB, pop soul créole avec de jeunes talents :

Le groupe One Day

Bad

J’kif 7girl (featuring Mdee)

Mdee

Je suis pas un rude boy

et bien sûr Goldee, qui chante sur six titres de l’album et dont il produira le 1er album solo en 2009, Le Mois de May.

Egalement en 2009 sort l’album de Victor O, Revolucion karibeana, puis dernièrement en  2010, ceux de Stevy Mahy et de E’sy Kennenga, Ek Trip.

Sûr que Joel Jaccoulet en a encore sous le pied pour continuer de nous surprendre…

Page Facebook

myspace.com/joeljaccoulet

Blog Skyblog

La Revolucion Karibeana de Viktor O

Victor O participera au festival Nuits tropicales de Paris le 04 mars, l’occasion de présenter cet artiste, figure de la nouvelle scène créole.

En 2009, l’auteur compositeur interprète martiniquais Victor O  s’est lancé en solo avec un 1er album Revolución Karibeana, qui balaie ses influences : des mélodies légères teintées de zouk, reggae et soul, parfois à tendance prophétique…

A l’élection de Barack Obama, à la présidence des Etats-Unis , il fait le buzz dans les médias nationaux, pour avoir sorti en 2007 un titre visionnaire,Aboubacar 53%, accompagné d’un clip, sur l’élection en France, d’un premier président noir, avec 53 % des suffrages, soit le même score que faisait, quasiment un an et demi plus tard, Barack Obama !

Avant ce premier album solo, Victor O a donné de la voix dans le reggae electro (Dafaïtagazz), le funk caribéen (Gonaïve), le hip-hop, la variété (collaboration avec Clémentine Célarié). Cette Revolución, c’est donc d’abord la sienne : la redécouverte de son île, de ses sonorités après de longues années passées dans l’Hexagone. Il reprend d’ailleurs à la fin du disque Ma maman m’a dit, d’Eugène Mona, flûtiste et chanteur essentiel de la Martinique, comme un hommage à la richesse culturelle de l’île.

En créole, français et anglais, Victor O dit les choses avec une sensibilité à fleur de mots, sous un calme et une volupté d’apparence.

//////

victor o feat izé teixeira – soukoué sa (walter wallace remix) 

Tan ja passé

Mi Natty dread

Ma Manman m’a dit -extrait de la compilation Leritaj Mona 

Prophétie de Viktor O – Interview sur LCI 

LE PRESIDENT (aboubacar 53%)

//////////

En écoute sur Deezer :  http://www.deezer.com/fr/music/victor-o/revolucion-karibeana-292375#music/victor-o/revolucion-karibeana-292375

///////

Site web officielhttp://www.myspace.com/victorospecials

Interview de l’artiste http://martinique.la1ere.fr/infos/culture/musique-victor-o-revolutionnaire-caribeen_4727.html