Erik est pour l’artiste majeur de ce que l’on appelle la nouvelle scène créole, un pur diamant brut, hyper doué, simple, intelligent et en perpétuel développement. Je l’ai d’abord entendu sur Cd, puis vu en concert, en 2006, grâce  la compilation Soulatypik, regroupant les voix de la soul française et depuis, je suis scotchée par la fulgurance de son parcours.

Depuis la sortie de son 1er album, Chayé Kow, en 2008, il a remporter tous les défis. Révélé au public parisien au festival Ville des Musiques du Monde 2008, l’année 2009 le retrouve sur les scènes du New Morning, de l’Olympia avec Tanya Saint-Val, des Francofolies de La Rochelle en lauréat des DomTom Folies pour la Guadeloupe, du Théâtre du Châtelet pour la remise du Trophée « Artiste révélation » des Arts Afro-caribéens. Le concert d’Erik et ses musiciens à La Cigale, le 4 juin 2010, a démontré la pleine mesure et la fraîcheur de leur talent. Et cerise sur le gâteau, il se permet le luxe d’être nommé « Révélation 2010″ du Prix Sacem Guadeloupe, alors qu’il n’est plus une révélation, mais bien un artiste confirmé !

Il participe au Festival « Talents de Guadeloupe » le  07/01/01 : Les talents de Guadeloupe investissent Paris en janvier

Lire l’interview d’Erik sur Rfi.com : Erik au Festival Talents Guadeloupe

//////////

Chayé Ko’w

Mal – 

Si ou pa la

On bel jouné

La vi bon – 

Ba mwen an ti bo –