C’est reparti pour une nouvelle saison avec les bals paré/masqué animés par l’association musicale et culturelle Dokonon, sur le pied de guerre carnavalesque, chaque année depuis maintenant huit ans dans la région parisienne. Une exportation réussie de ce fragment de tradition guyanaise qui voit fleurir dès janvier des touloulous en Île-de-France. Lancement des invitations dès le samedi 8 janvier 2011 à 22 h à la salle Fado de Clichy-sous-Bois.

 

Le groupe Dokonon réussit à instaurer en dehors de la Guyane le rythme du carnaval en entamant dès le début du mois de janvier le marathon qui conduira touloulous, cavaliers et tololos jusqu’au 5 mars 2011, tout comme en Guyane. Un long périple qui devra en fin de parcours permettre de désigner les vainqueurs du match arbitré par Vaval lui-même et qui récompensera par des diplômes les étudiants des différentes disciplines qui se présenteront devant les professeurs et les instructeurs de Dokonon. Le groupe veut continuer a donner à cet événement made in Guyane un accent tout parisien.

« A cette période de l’année, la Guyane est en fête, elle s’amuse, elle vit ; spectacles et défilés hauts en couleurs et en rythmes dans les rues de la ville, et surtout le bal paré masqué du samedi soir dans ces salles appelées Universités. C’est ce côté spécifique du carnaval que l’AMC Dokonon tente de reproduire depuis huit années maintenant, afin de le faire connaître davantage, le partager ou encore permettre à ceux qui le connaissent et l’apprécient de revivre allègrement et intensément le mystère du touloulou… Ici, en France, à cette période, la saison nous contraint à une organisation quelque peu différente, mais non moins conséquente et festive. Cette année, pour la 8e édition, nous souhaitons entraîner encore plus de femmes à jouer le jeu du mystère, en se déguisant pour entrer en salle ».

Les membres de l’association jouent un rôle plein en étant non seulement les animateurs musicaux mais aussi les metteurs en scène de l’événement, avec la possibilité offerte aux cavalières de louer sur place et de se parer des robes de touloulous (espace habillage réservé et consigne). Ces dames parées endosseront comme le veut la tradition les premiers rôles et inviteront les cavaliers à les suivre sur la piste de danse où un DJ animera le début de soirée avant de laisser les douze musiciens de Dokonon et Frédéric Chocho, alias Hendy, clamer et divulguer toutes les nuances et les impulsions de la musique spéciale carnaval : mazurka, piké djouk, etc.

Informations pratiques
. Location des robes au : 06 37 02 71 56 – 06 16 86 60 26 – 06 75 24 86 92
. Entrée gratuite avant minuit pour les touloulous (femmes complètement déguisées)
. Les festivités sont à vivre à la salle Fado – 5 allée de la Fosse Maussoin – 93390 Clichy Sous Bois. Sur place (comme en Guyane) : gastronomie tropicale et dégustation.

.Calendrier des soirées
– Samedis  8, 15, 22, 29 janvier 2011 : soirées touloulous (les femmes se déguisent)
– Samedi 5 et 26 février 2011, vendredis 11 et 18 février 2011 : soirées touloulous
– Vendredi 4 mars 2011 : soirée tololos (les hommes se déguisent)
– Samedi 5 mars 2011, soirée touloulous

Source : e-karbe.com