Le prix décerné au réalisateur Khris Burton pour le clip d’Orlane en duo avec Daly, « Trêve de bavardage«  me donne naturellement l’occasion de vous parler d’Orlane, une artiste que j’aime beaucoup. Surnommée « la plus Réunionnaise des Martiniquaises » du fait de ses origines, cette chanteuse, animatrice radio, installée depuis de nombreuses années en Martinique, a complètement fait sienne la culture Antillaise, sans oublier la sienne.

Elle a débuté sa carrière avec son mentor de l’époque, le chanteur producteur Eric Virgal, alignant les succès tels que « J’ai un secret« , « Je vais te pardonner« , « Nalé« , « Jalouse« …

En 2006, elle interprète le titre « Nouveau Monde » sur l’album jeunesse « Tiwa et la pierre miroir  » et met un frein à sa carrière discographique, à la naissance son fils pour s’essayer à autre chose, notamment à l’animation radio, sur RCI International et la comédie musicale ( « 1902 » de Serge Bilé).

En 2009, elle revient à ses premiers amours, la musique, avec le double album, « Intemporelle« , riche et éclectique.

Estampillée « Zouk », ce qu’elle fait très bien, mais qui est très réducteur pour cette artiste de haut calibre, à la tessiture cristalline et modulable, Orlane est aussi à l’aise dans le zouk bien entendu, mais aussi la balade créole, la biguine, le jazz, la variété française et internationale, voire le rock. Dans cette logique, ses succès sont surtout « zouk », mais elle mérite qu’on s’attarde sur son côté folk, ses sessions acoustiques.

La discographie d’Orlane en écoute sur Deezerici

Tout simplement (1998)

J’aime (1999)

Dans la lumière (2003)

Double album live (2004)

Intemporelle (2009)

Orlane en vidéos

La « Orlane » qu’on connait moins

La « Orlane » plus classique