Archive for janvier 2011

Matnik Caribbean Carnival : 30 janvier 2011


Matnik Caribbean Carnival 

Cette année, la 10e édition du « Matnik Caribbean Carnival » se déroulera le dimanche 30 janvier 2011.

En partenariat avec la ville de Fort-de-France, l’association Matjilpa organise la 10e édition du « Matnik Caribbean Carnival ». La Ville Capitale sera le point de rencontre de milliers de carnavaliers qui pourront découvrir le village du Carnaval composé de :

  • Démonstrations
  • Dégustations
  • Expos
  • Ateliers
  • Stand de maquillage
  • Animation podium
  • Stand de restauration
  • Animations diverses…

Programme :

8h30 : Ouverture du Village-Carnaval

9h30 : Démonstration de combat de coqs

10h00 : Défilé de Robes traditionnelles d’hier et d’aujourd’hui avec l’Ass. Fanm’ Kréol

11h45 : Groupe Afwo Karayib

-15h00 : Parade d’orchestres de rue

Exposants :

Matjilpa : Vaval ka makiyé • Ass. Charivari : Migannaj Kannaval • Ass. Koré : Koré Kannaval •Ass. Des Diables Rouge de la Martinique : Les Personnages du Carnaval • Ass. Bakoua + : Kouvè Vaval • Ass. OMDAC : les à cotés du Carnaval • Ass. Art, Musique et Patrimoine (AMP): Latè épi Kalbass an Kannaval la • Laboratoire de l’Oralité : Souflé an konn lambi ba Vaval • Ass.Jouets et Jeux d’Antan : Vaval ka Joué • Ass. Kalson All Star (Guadeloupe) : Kannaval bass tè • Anna : Les Poupées de Vaval • FREA : Vaval au boudin de légumes • Fanm Kréativ’: Madras Vaval • Art Dom Coiffure : Parade de Coiffure en couleur • Dé’is Création : Vaval en porcelaine •Calbasse’Art • Doux Caprices et Délices Locales : Vaval Sikré/Salé • Vaval en tee-shirt by JMS Créations • Laport Hugues: Carnaval et Cornes • Lugs’ Art : Carnaval de mosaïque • Kréol Attitude : Bijoux de Vaval • Flo Création : Paré ô Vaval • Jacqueline Haustant : L’argile et le Carnaval • etc…

La parade d’orchestre composé de groupes à pied provenant Dominique, Guadeloupe et Martinique prendra possession des rues du centre Ville à partir de 15h. Son circuit : Le Bd du Bord de Mer, Bd C. Ste Marthe, Bd du G. de Gaulle, Ave de la Liberté.

Matnik caribbean carnival

Source  : http://www.martiniquetourisme.com/content/view/full/9127

Fabrice Di Falco, « Farinelli » créole !

Chanteur lyrique, il fait partie des rares chanteurs noirs ou métis français pouvant vivre de leur passion. Sopraniste, contre-ténor, sa tessiture de voix extrêmement rare chez un homme, ajoute à sa singularité.

Dans l’univers musical, on dit qu’il a la voix des castrats, ces énigmatiques chanteurs à la voix d’ange, née de la mutilation de leurs testicules au plus jeune âge, leur permettant d’interpréter à la perfection des airs virtuoses. Les castrats furent adulés dans les cours européennes aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les critiques ont baptisé Fabrice di Falco « Le Farinelli créole », en référence au plus célèbre des castrats.

C’est la rencontre en Martinique avec la cantatrice noire Barbara Hendricks, invitée à donner un récital à Fort-de-France en 1992 qui lui sera décisive et va donner impulsion à sa carrière. Après l’avoir auditionné, elle lui conseille de partir pour Paris et lui donne les coordonnées d’un professeur de chant. Il sera premier prix de chant du CNR Boulogne-Billancourt en 1999.


Amoureux de la musique religieuse baroque, il forme un duo avec la claveciniste Hughette Gremy-Chauliac dans un programme spirituel,où il interprète entre autre le Stabat Mater de Vivaldi et le Salve Regina de Pergolèse.. Son interprétation est appréciée dans de nombreux Festivals nationaux et internationaux . Ses rencontres avec les metteurs en scène tels Stanislas Nordey,Dieter Dorn,Paul Emile Fourny,frédéric Fisbach, Jean-christophe Sais, Marcello Lombardero… lui permettent de ne pas dissocier le chant du théatre car il s’oblige à incarner un personnage aussi bien vocalement,musicalement que théatralement.

Produit du métissage (un père italien, une mère martiniquaise et une grand-mère maternelle békée), Fabrice di Falco n’a de cesse de casser l’uniformisme qui enferme sa famille musicale, qu’il décrit lui-même comme « cloisonnée ». En vrac, il alterne le baroque et le jazz, touche à la comédie musicale et au mannequinat, alors que peu de chanteurs d’opéra s’aventurent vers ces genres qui pourraient entacher leur image.


Cet éclectisme se vérifie lorsqu’ en 2005,il se produit aux côtés du saxophoniste camerounais Manu Dibango au Trianon à Paris, ou qu’en 2007, il interprète le rôle d’Orphée dans le spectacle musical des arts martiaux modernes au Cirque d’hiver à Paris.

Actuellement « chanteur officiel » du Sultan d’Oman, Qaboos bin Saïd, statut qu’il détient depuis trois ans, il vit désormais entre Paris et Oman.

Pour la petite histoire, il est dit que la voix de Fabrice Di Falco, a suscité la vocation du contre-tenor Philippe Jaroussky, la nouvelle star de la musique classique en France, qui après l’avoir vu en concert, a changé d’optique de carrière, quittant la pratique du violon pour se mettre au chant.

Présentation en vidéo :  

/////

http://fabrice.difalco.online.fr/

Sources : articles sur Rfi.com : Fabrice di Falco, masculin-féminin (2010) et Fabrice Di Falco, le Farinelli créole (2006)

Site d’informations sur les voix de contre-tenors : http://www.contre-tenor.net/

Article sur Fabrice Di Falco sur contre-tenor.net : http://www.contre-tenor.net/articles.php?ID=17

/////////

Concert pour la recnstruction de la Cathédrale de Port-au-Prince(Haiti)

Sopranist trio/Fabrice di Falco,Manu Dibango,Thomas Bloch 

Christiane Emmanuel, la danse contemporaine en Caraïbe

Formée à la danse en Martinique (Centre Martiniquais de la Danse, SERMAC (ville de Fort-de-France), dans l’Hexagone ((Académie Internationale de Danse – Paris) et à Cuba (5 années à l’Escuela Nacional del Arte de Cuba), la danseuse et chorégraphe, Christiane Emmanuel a toujours bousculé les codes, poussant toujours plus loin les cloisons de la danse contemporaine et expérimentale, tout en restant ancrée dans la culture Caribéenne et le patrimoine Martiniquais.

Enseignante en Martinique, au SERMAC, elle dirige également depuis 1994,sa propre compagnie de danse et explore à travers à chaque création, les questionnements et maux de la société. Trop rare dans l’hexagone, elle était tout de même présente aux Rencontres de la Villette , à Paris, en 2009.

//////////////////////

 

/////
Djazz douss aux Rencontres_de_la_Villette_2009

//////////

Site officiel : http://christianeemmanuelcompagnie.blogspot.com/

Page Facebook : http://fr-fr.facebook.com/profile.php?id=100000898743852

Pour voir des extraits vidéos de ses spectacles : http://www.myspace.com/video/ciechristianemmanuel

Madin’ Extension : nouvel album de Gilles Rosine

Pianiste, auteur, compositeur, interprète et arrangeur Martiniquais, Gilles Rosine est un artiste de Jazz Afro-caribéen. Son nouvel album, Madin’ Extension autoproduit, vient de sortir, d’abord aux Antilles, en Novembre et disponible dans l’hexagone depuis, à la Fnac.

Ayant débuté par la genre biguine jazz, avec son 1er album,« Pays mêlés »,publié en 2003, il commence à partir du 2ème album, le très bon, « Chimin tracé », toujours autoproduit, en 2006, à présenter l’étendue de ses recherches au delà de la Biguine, avec l’harmonisation du Jazz et de la musique classique avec d’autres rythmes traditionnels martiniquais, notamment le Bèlè, Chouval bwa, la Mazurka, la Valse et la Quadrille.

Entre ses propres productions discographiques, l’artiste continue de créer et de se produire en concert : Courant 2007, il réalise une quinzaine d’arrangements cuivres des plus belles compositions de Paulo Rosine,(son illustre oncle), qui ont fait le succès du groupe Malavoi. Ses compositions seront jouées en 2008, sous la forme d’un big band, monté par Tony Chasseur, sous sa direction musicale. Deux concerts hommage seront organisés à l’Atrium de Fort-de-France (Martinique) et au Centre des Arts des Abymes (Guadeloupe), desquels Tony Chasseur réalisera un album live, celui du concert de l’Atrium, nommé  » 15 ans déjà, Gilles et Tony rendent hommage à Paulo Rosine ».

Madin’ Extension, ce nouvel album, instrumental, nous plonge dans l’univers du Jazz Afro-caribéen. Son concept est profondément ancré dans les racines des rythmes de la Martinique et du reste de la Caraîbe, et est enrichi des codes de l’improvisation du Jazz et des envolées lyriques de la Musique Classique.
Gilles forme actuellement avec ses complices Alex Bernard(Contrebasse), Guillaume Bernard (Batterie) et Micky Télèphe(Percussions) un quartet instrumental, qui vient de remporter une « Standing Ovation » au Martinique Jazz Festival.

Gilles Rosine et son groupe seront en concert à Paris, au New Morning, le samedi 12 mars. Il partagera l’affiche avec des musiciens de la même mouvance, Kréyol Jazz, tels que Chyco Simeon et Jowee Omicil.

/////

Site officiel : http://www.myspace.com/gillesrosine

Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Gilles-ROSINE/135272356512666?v=info

Album Chimin Tracé, en écoute sur Deezer : http://www.deezer.com/fr/music/fanfare-principale-de-l-arme-blindee-cavalerie/chimin-trace-45600#music/gilles-rosine/chimin-trace-45600

////

Belia pou Dèmen (Gilles Rosine « Madin’Extension » live à l’Atrium » extrait Arte Jazz Live)

Contre-Temps (Gilles Rosine « Madin’Extension » live à l’Atrium » extrait Arte Jazz Live)

Romanza (Gilles Rosine « Madin’Extension » live à l’Atrium » extrait Arte Jazz Live)

Xavier Harry, la sensibilité Guyanaise du Jazz

De formation musicale classique et jazz, Xavier Harry s’initie, en autodidacte, au piano à 17 ans. Dès 2002, il a envie d’honorer la terre-mère de ses parents, la Guyane, via un spectacle mémoriel en supports mêlés: compositions musicales, diaporama-photos, poèmes (lus par Firmine RICHARD). L’album «MIROIR» est publié en CD et fait aussi l’objet d’un clip musical. Depuis, novembre 2010, le jeune pianiste, à la tête de sa société de production, Harry Création SARL nous est revenu avec un second opus, sobrement intitulé « Sensibilité« , poursuivant ainsi ses conversations jazzistiques métissées.

Live à la Chapelle des Lombards 

Miroir – 

///////

Site webhttp://www.myspace.com/xavierharry

En écoute sur MusicMe : http://www.musicme.com/Xavier-Harry/

Interview de l’artiste : http://www.email-events.com/blog/xavier-harry-je-jazz-caribeen/

Xavier Harry, le jazz miroir de la Guyane

Xavier Harry : son spectacle de Mémoire «Miroir», la Guyane en sons, mots et images

E. Sy Kennenga au New Morning : résumé et photos du concert

E.Sy Kennenga et le New Morning…cela semble devenir une histoire d’amour, entre le jeune chanteur Martiniquais de reggae folk creole et la célèbre salle de concert. Programmé début décembre dernier, il débute l’année 2011, à nouveau au New Morning, le 14 janvier.

Accompagné de ses musiciens, Joël Jaccoulet au Piano et à la guitare, Cédric Cléry à la Batterie, Rémi Rascar a la Basse et la contrebasse, et Mustaf Kennenga aux chœurs, il a décliné son répertoire aux  influences très diverses, du reggae dance hall, à la pop, au zouk  et à la variété, devant un public très jeune et nombreux.

Voir le résumé et les photos sur le blog de fxcaraibe.com : http://www.fxgpariscaraibe.com/article-kennenga-au-new-morning-65108236.html

Lire aussi : E’si Kennenga, nou anlè sa

Creole Jazz Orchestra…le monde créole dans sa globalité !

The Creole Jazz Orchestra was founded by Joël Dobat & Pierre Chabrèle.  The orchestra is  made up of musicians and composers from different horizons including Martinique, Guadeloupe, Trinidad, South Africa, Mali, and Senegal. They see themselves as the descendants of those great Creole musicians who were there at the birth of Jazz.

You can listen to their music on this page : http://the-creole-jazz-orchestra.com/album.html

*********

C’est mon coup de coeur du moment! Depuis que je connais ce groupe je ne me lasse de l’écouter et de le réécouter… Cela fait plaisir, de voir, qu’après l’initiative Mizikopeyi, les big band créoles se créent et donnent à entendre  les biguines et  mazurkas des Antilles Françaises, si proches musicalement du jazz créole de Louisianne et tout autant de qualité.

Le Creole Jazz Orchestra est l’extension et la reformulation du Joël Dobat Quartet Créole, créé il y a quelques années, avec à l’époque du beau monde, parmi ces musiciens plus que confirmés, soit Joël Dobat(contrebasse), Alain Jean-Marie (piano), Patrick Marie-Magdelaine (guitare), Arnold Moueza (Percussions).

The Creole Jazz Orchestra perpétue une tradition où le jazz reste avant tout un prétexte à la danse. Le répertoire de l’orchestre est constitué de mélodies représentatives de tout le monde créole, de New Orleans à St Denis de la Réunion en passant par les Caraïbes et l’Amérique du sud. Les musiciens du groupe, à l’image du répertoire, sont un mélange de créoles de la Martinique, Guadeloupe, USA, Afrique du sud qui souhaitent offrir un Grand Orchestre de prestige au service d’une musique festive qui reste à découvrir. Ici, il est question de rencontre avec la musicalité, où les notes et les rythmes cherchent encore et toujours la meilleure façon de tournoyer et où les sonorités brésiliennes dans la voix suave de la chanteuse nous envoûtent. 11 musiciens sur scène dirigés par Joël Dobat, Pierre Chabrèle et Sulaiman Hakim forment un groupe en passe de devenir l’une des formations jazz majeures. Le groove insidieux uni à la quête existentielle d’un Sonny Rollins tutoyant les cimes aux côtés d’un Miles Davis, période 60’s. The Creole Jazz Orchestra élabore un jazz de facture classique, appliquant les codes du genre pour mieux les dépoussiérer et en jouer, véritable incursion sur les terres d’un jazz folk ethnique trépidant, hanté par les racines d’une animalité racée.

En concert le 21 janvier 2011 au Bar culturel des Lumières12 av Georges CLEMENCEAU 95160 Montmorency

http://the-creole-jazz-orchestra.com/

Page d’écoute de l’album : http://the-creole-jazz-orchestra.com/album.html

http://www.myspace.com/thecreolejazzorchestra

/////

Morne Rouge

Didou

Starnights

Mojo Street Blues